Joe Biden choisit Kamala Harris, Jimmy Lai libéré à Hongkong, coronavirus : l’actu de ce mercredi matin
 – soutien-gorge – body lingerie – lingerie sexy

Joe Biden choisit Kamala Harris, Jimmy Lai libéré à Hongkong, coronavirus : l’actu de ce mercredi matin – soutien-gorge – body lingerie – lingerie sexy

14 août 2020 0 Par admin6669


Etats-Unis. Ancienne rivale, et virulente critique au début des primaires: le candidat démocrate Joe Biden a annoncé avoir choisi la sénatrice de Californie Kamala Harris comme colistière dans sa course à la présidence, pour défier Donald Trump en novembre.

Hongkong. Le magnat des médias hongkongais Jimmy Lai, arrêté lundi lors d’une opération de police au nom d’une loi sécuritaire imposée par la Chine, a été libéré mardi soir. «Battons-nous, battons-nous», a-t-il lancé ce mercredi aux journalistes de son journal. «Nous avons le soutien des habitants de Hong Kong, nous ne pouvons pas les laisser tomber».

Coronavirus en France. Malgré la canicule, le Premier ministre Jean Castex a plaidé pour une extension du port du masque dans les espaces publics. Il a également annoncé la prolongation de l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes jusqu’au 30 octobre.

Coronavirus dans le monde. La Russie a revendiqué mardi avoir développé le premier vaccin «efficace» contre le coronavirus. «Si ce n’est pas une fake news, l’irresponsabilité demeure», estime le chercheur suisse François Balloux. «Car les autorités russes vont administrer un vaccin en s’affranchissant de ses trois phases de développement nécessaires. Un pari fou.»

Lagardère. Dans un spectaculaire retournement d’alliance, Vincent Bolloré (23,5 %) a annoncé mardi s’associer avec Amber Capital (20 %) pour peser face à Arnaud Lagardère. Une riposte à la récente entrée de Bernard Arnault dans le jeu au côté de l’héritier du groupe. On vous explique ce match entre milliardaires ici.

A lire aussi

Photo David Himbert. Hans Lucas

Il est devenu quasiment impossible d’échapper à son monosourcil et à ses fleurs dans les cheveux, tant les produits dérivés Frida Kahlo ont envahi supermarchés et commerces en ligne. Porte-clés, serviettes de plage, poupées Barbie, cartes de crédit, chaussures, filtre Snapchat, coques de téléphone et même une collection de maquillage… La peintre mexicaine communiste, qui a dû porter des corsets après une polio et un grave accident, est devenue le symbole d’un capitalisme débridé et d’une féminité normée. Et ce qui est peut-être le pire, c’est que l’intention de départ était plutôt bonne. Comment en est-on arrivé là ? Un article à lire ici.

LIBERATION





Source link